Biographie de Ghislaine Segal

Biographie de Ghislaine Segal

Ghislaine Segal voit le jour sur la côte des légendes, en Bretagne. L’imprégnation de la terre celtique l’accompagnera dans son premier cheminement où elle commence à se démarquer par une évocation qui se détache du figuratif pour y laisser l'empreinte de l'imaginaire.

1990 marque le point de départ d'un désir irrépréssible qui s'impose, suite à un choc émotionnel. Un morceau de drap déchiré servira de support à l'inspiration qui se manifeste avec des couleurs mélangées au sable, directement avec les mains, lors d’une nuit de pleine lune où elle se sent particulièrement déchirée. Il en sortira sa première œuvre, nommée Gaïa, un visage mêlé de végétaux, elle révèle à ce moment-là une figuration proche de l’art brut.  Elle se sent  habitée d’une sorte de transe, et engage un dialogue avec sa peinture pendant de longues heures.

Cet élan artistique se révèle salvateur et elle s’engage pleinement dans sa nouvelle vocation, peignant sur les portes, les volets, tout ce qui tombe sous la main. Les visages et les corps féminins reviennent souvent, associés à la lune ou à un environnement intemporel et onirique. On retrouvera cette intemporalité tout au long de son œuvre. Dès le début de ses expositions elle sera saluée pour sa créativité et son tempérament. Lauréate de nombreux prix de peinture elle va s’affirmer précocement, ce qui lui donnera une confiance nouvelle dans sa création.
Peindre, chanter, danser, écrire font partie de son expression naturelle, dans une sorte d’élan créateur et communicatif. Elle affine progressivement sa technique et se lance le défi de jouer avec la lumière, afin de donner le maximum d’émotion à son œuvre. Sa touche est très personnelle, mixée d’un ensemble de techniques qui confère à ses toiles une richesse lumineuse particulière. Le driping et la peinture gestuelle sont le point de départ de chacune de ses créations, ce qui génère une dynamique sur laquelle elle s’appuie ensuite pour extraire une vision intérieure. La touche est structurée, arrêtée dans son élan afin de donner une impression de mouvement.
Osant les contrastes et une alternance parfois cloisonniste, elle nomme sa technique « tachisme restructuré », s’attachant à « faire chanter les couleurs » et leur donner toute leur dimension émotionnelle. La démarche est celle d’un regard intérieur qui tente de relier l’Etre à son environnement et  à sa dimension subtile, d’engager au-delà de la réflexion, un voyage personnel.
Le message artistique est une trame intemporelle sur laquelle se pose l’éphémère beauté de l’instant.

Du Sud de la France, elle viendra quelque temps se ressourcer en Bretagne avant de traverser la méditerranée et se rendre dans les montagnes désertiques de Tunisie dans lesquelles elle vivra quelque temps une retraite, installant son atelier dans une grotte des montagnes de Tataouine. Le désert marquera un tournant dans sa vie et dans son art. De retour en France elle créée un mouvement artistique qui prendra le nom d’Art-Instinct et diffuse son enseignement gestuel et technique auprès de quelques élèves.

Mais l’appel du Grand Sud n’est jamais loin. C’est le Maroc qui va cette fois-ci l’accueillir et nourrir son élan créateur. Elle établit son atelier à Essaouira, dans cette lumière particulière qui stimule son désir d’aller toujours plus loin dans la recherche artistique et découvre l'art instinctif des gnaouas habités autant par la musique de leurs racines que par une peinture primitive foisonnante de vie.
En 2016, elle achève de mettre au point ce qu'elle appelle "la transe dance painting", peinture gestuelle accompagnée d'états modifiés de conscience induit par des rythmes particuliers qui rappellent la musique de transe.

En parallèle de sa recherche artistique, l'artiste accompagne des groupes au désert pour des coaching de créativité et d'épanouissement personnel. Depuis peu c'est à Essaouira qu'un nouveau lieu d'étape a été créé pour venir vivre un temps pour soi et pour son oeuvre intérieure.





"Je pense que ce qui mène à l'art, est la capacité naturelle de l'émerveillement pour les toutes petites choses. Ce regard émerveillé est un accès direct à la beauté, un ascenseur perpétuel qui nous oblige à ouvrir les ailes. Il faut savoir rester enfant quelque part en soi, car l'enfant a confiance, il est libre. Si nous ne sommes ni confiants, ni libres, nous ne pouvons que recopier...mais pas créer.".
Ghislaine Segal


Derrière la création de l'artiste, n'y a t'il pas ce besoin de fuir la mort et d'imaginer une sorte de transfiguration. Quête d'un au-delà de soi que le grand Inconnu aspire inexorablement. Etre. Etre intemporelle, soutenir le regard du Temps sans sciller...est-ce cela l'immortalité ? L'art est intemporel même s'il est contemporain. Entre figure et abstraction il existe un espace difficile à nommer et joyeux à parcourir, c'est le monde de l'imaginaire, l'élan volcanique de nos laves secrètes. 
Ghis Segal




EXTRAITS DE PRESSE

Ghislaine Segal a oeuvré sur le thème du mythe et de la légende, plongeant dans la plus ancienne tradition sacrée pour en extraire une vision symbolique de l'au-delà des choses..."Ouest-France1999"

"Elle se laisse attirer par la terre celtique regorgeant de légendes...ses toiles lumineuses à l'huile, ou mèlant plusieurs techniques et matières, ses aquarelles aux teintes pastel évoquent un pays propice aux rêves...Magali Guivarch-Ouest France - mai 1999

"G. Segal présente ses dernières créations, paysages d'une intensité joyeux qui s'imposent dans la lumière de l'été et des évocations plus personnelles proches de son univers symbolique...on redécouvre une Bretagne à fleur de peau, teintée des émotions de l'artiste." Le télégramme- mai 1999

"L'artiste G. Segal découvre la peinture il y a quelques années, où les lumières de la Provence ont donné de l'essor à son imagination. Elle a déjà obtenu un premier prix de recherche créative à Landerneau et un premier prix de peinture à Ploudalmezeau. "Peindre, dit-elle, est un désir profond d'étreindre la lumière, de cueillir un nuage dans le creux de la main. Naître à la peinture c'est devenir magicien."Ouest France - août 1999

"C'est sous le signe des émotions du coeur et de l'âme que l'artiste Ghislaine Segal signe ici ses dernières oeuvres, le papillon sert de fil conducteur à cette exposition pour rappeler aux visiteurs la liberté des grands espaces et le charme fragile des fleurs..Papillon de Lune, voyage onirique à travers une vingtaine de peintures accompagnées de textes poétiques. Le rythme de la poésie soutient le message des peintures nées de la même inspiration..."Ecrit me dit le vent ! Pleure des larmes ensoleillées que les oiseaux viendront cueillir comme des perles de rosée...", le vernissage s'est déroulé en présence de Marie-Aimée Gouzien, maire, Anne-Marie Dagron, conseillère et Alain Quellé, adjoint au affaires culturelles à Lanildut. - Le Télégramme - Mercredi 28 juin 2000

"L'artiste imagine un monde en suspend, un espace où se mèlent habilement le rêve et la réalité. C'est de ce regard juvénile et émerveillé qu'elle tisse ses toiles. Son parcours l'a amenée à apprivoiser ces élans pour les projeter sur la toile. Et toujours dans cette quête de liberté, Ghislaine à très vite ressenti le besoin de marier aux couleurs et aux formes, des matériaux de la vie quotidienne, comme le sable, les feuille ou les bris de miroir. L'évolution dans ses tableaux, du traitement de la couleur marque bien sa sensibilité aux différentes saisons. Cette reconnaissance est la confirmation d'une certaine notoriété, acquise depuis qu'elle expose sur la côte. Les différents prix qu'elle a reçu sont autant de témoignages valorisant son talent et sa créativité" Exposition Papillon de Lune, Ouest-France, juillet 2000

"Sous le titre "Terre Océane", Ghislaine Segal relate son parcours d'artiste en Bretagne, créations oniriques imprégnées de celtisme...Cette exposition regroupe une quarantaine d'oeuvres, huiles, aquarelles, gouaches, en forme de rétrospective, six années de créations. Il se dégage de son travail cette atmosphère particulière que beaucoup de ses élèves ont pu retrouver. Ghislaine a exposé pendant six ans dans les différents salons de la région et à organisé différentes expositions collectives et personnelles,. Elle a remporté plusieurs prix de peinture à Brest, Lanildut et Ploudalmezeau. On peut retrouver ses oeuvres et ses poésies sur "cybergalerie.org" L'exposition est ouverte au public du 10 au 24 juin tous les après-midi à la galerie "Créart-Gwen"."  Cap Ouest n°68 juin 2001

"A Puyloubier, Le Moulin à huile organise dans le cadre du Salon d'été, l'exposition "Métamorphose", une exposition de peintures de Ghislaine Segal et de sculptures de Raoul Riss.  Le thème : la condition humaine dans son desarroi quotidien qui porte à rechercher le rêve. Des aplats de couleurs douces ou flamboyantes soutiennent le travail de Ghislaine...Pays d'Aix 27 juin 2002


DISTINCTIONS
-Prix de créativité - Salon de Ploudalmezeau 1997
- 1er prix de peinture - Floralies de Ploudalmezeau 1998
- 2e prix de peinture - Salon "Tonnerre de Brest" - Brest 1999
- 1er prix de peinture -"Couleurs de Bretagne" - Lanildut 1999
- 1er prix de peinture - Salon Tonnerre de Brest" - 2000
-Salon de printemps 2003 de Plan de Cuques (Bouches du Rhône)
  premier prix de pastel décerné le 28 mars 2003 pour "la Semeuse de Rêve"
- Prix de peinture de la Ville de Saint-Maximin la Ste Baume - décembre 2004
-Invitée d'honneur au Salon de Sainte-Tulle - 2006 - Transmediterrannée
-Premier prix de sculpture-modelage - fête de la Faïence Varages - Août 2011



EXPOSITIONS PERSONNELLES
1998 - La femme et la mer - Porspoder (Finistère)
mai 2000 - Papillon de lune - Galerie Créart - Gwen - Porspoder (Finistère)
mai 2001 - Terre Océane (rétrospective) Porspoder (Finistère)
Décembre 2002 - Atelier de la salamandre (Var)
2003 - Le chemin oublié - Mairie de Saint-Maximin (Var)
2003 - Métamorphoses - Moulin à huile de Puyloubier (Bouches du Rhône)
décembre 2003 - Destins de Femmes - La Verdière (Var)
2004 - Peintures et sculptures - Pourrières (Bouches du Rhône)
2004 - Equilibres - Syndicat d'Initiative de Rians - Var
2005 - Exposition personelle au Couvent Royal - Saint-Maximin la Sainte Baume - Var
2008 - Exposition personnelle à l'Eglise de la Madeleine à Paris - 75
2008 - Exposition personnelle au Palais des Papes en Avignon - Vaucluse -
2009 - Art-Gallery à Cannes - Alpes Maritimes
2009 - d'Orient à Occident - Espace Galerie d'Art Thalia - Arcs sur Argens - Var
2009 -d'Orient à Occident - Mairie de Marseille 13e - Bouches du Rhône
2010 - Ombres et lumières - Atelier de Varages - VAR
2011 d'octobre à décembre - Ghislaine Segal au Couvent Royal - Saint Maximin la Sainte-Baume
2012 - Origin'Elles - avec Mireille Schellino Galerie l'Atelier à Antibes
2014 - Les Intempor'elles à la Croisée des Arts de Saint-Maximin
         - Abstraction Bleue au Vignoble Arnaud à Saint-Maximin
2015 -Office de Tourisme de Saint-Julien-le Montagné
2015 -Vignoble Arnaud St maximin
2015 - "Sortilèges" avec le Collectif Art'Instinct à la Croisée des Arts
2016 - Galerie l'Arbre Bleu à Essaouira


EXPOSITIONS COLLECTIVES
"Terre de mystère" Galerie du Bistrot Bleu - 29 - Porspoder - 1997
"Entre Ciel et Mer" Hôtel de ville de Brest - 29 Brest - septembre 1998
"Entre Ciel et Mer" Maison des Chanoines - 29- Landunvez - Mai 1998
"Couleurs de Bretagne" Mairie de Lanildut (29) 1999
"Musée Yan'Dargent " -29 - Saint-Servais - juillet 99
"Diwan" - Pont-Aven - 29 - 2001
"Journée de la Femme" - Conseil Régional de Toulon - Mars 2004
"Musée Rostan - Saint Maximin la Ste Baume - 2005
"Chapelle de Seillons - 2005
"Du couple" Atelier Galerie Schellino à Antibes - Juillet 2013
Galerie de l'Esdac à Aix en Provence - mai 2014


SALONS
-Salon de peinture de Landivisiau 1999 et 2000
-Salon Art et artisanat de Saint-Renan : 1997, 1998, 1999, 2000
-Salon "Tonnerre de Brest" Hôtel de ville de Brest : 1998, 1999, 2000
-Salon d'automne à Chateaulin : 1999
-Salon de peinture de Cléder (Finistère) : 2000
-Salon de peinture de Guipavas (Finistère ) : 2000
-Salon des artistes de Plan de Cuques : 2003
-Olympiades de Sainte Tulle : 2003, 2004, 2005
-32e salon de la Sainte Victoire - 2003
-Transméditerranées de Sainte Tulle (Vaucluse) - 2006
-Salon des artistes de Varages 2003 à 2008
-Salon d'automne de Saint Maximin : 2003 à 2007
-Invitée d'honneur au Salon de l'Art Fantastique de Sillans la Cascade - 2009

BIBLIOGRAPHIE
recueil de poésies "Terre de brume" Editions de l'Oiseau Bleu
recueil de poésies "Papillon de Lune" Edition d'auteur

FORMATION
Atelier Meriel-Bussy dans le Finistère de 1995 à 1998
Ecole d'Art de Brest : 1999
Atelier sculpture d'Edith Cercelet à Pourrières : 2006
Recherches autodidactes dans le domaine des compositions mixtes et peinture acrylique











article tachisme Segal dans le magazine hollandais Palet

article tachisme Segal dans le magazine Palet

article tachisme Segal dans le magazine Palet